vendredi 20 juillet 2007

Premières clartés du matin : La vie , jeune pousse d'un marronnier ; La matière , microgermes de glace .

Premiers stades de la cristallisation de la vapeur d'eau en microcristaux de glace formés par "condensation directe " de la vapeur d'eau à l'état solide , le phénomène inverse est la "sublimation" (solidification de la vapeur d'eau directement, sans passer par l'eau à l'état liquide) . Une erreur regrettable s'est glissée dans la parenthèse précédente . Elle est due au fait que la ligne précédente (ici dans cette correction en bleue ) a disparu lors" d'un saut de ligne "qui m'a échappé , ce dont je prie les lecteurs du blog de m'excuser . Je remercie l'interlocuteur d'Ermenonville d'avoir signalé cette étourderie de manipulation du traitement de texte (le phénomène s'est produit après la relecture et a provoqué une inexactitude majeure ).

Les flocons de neige sont constitués par l'agglomération de très nombreuses cristallites hexagonales de quelques micromètres , de ces types montrés ci-dessus .Leur forme appelée habitus, dépend de nombreux facteurs physico-chimiques tels que : la pression de vapeur, la température de l'air, l'altitude, la présence d'impuretés minérales ... etc. Parfois, certains pourront, dans des conditions favorables, constituer les germes de sphères de glace et croître pour former des grêlons atteignant parfois plusieurs centimètres de diamètre .


Jeune pousse d'un marronnier . La force de germination qui fait croître cette plantule résulte de l'ensemble des phénomènes par lesquels une graine donne naissance à une nouvelle plante du monde végétal .


"Toutes nos analyses nous montrent en effet dans la vie, un effort pour remonter la pente que la matière inerte descend ".(*)


Henri Bergson, Évolution créatrice .


(*) En fin de compte , toute les deux , au bout d'une certaine durée, se dégradent, l'effort de la première cesse ... ,la stabilité de la seconde s'interrompt et le désordre peut à nouveau croître ! Renaître ( ? !! )


La Vie : mode d'existence et d'activité propre aux êtres organisés et que caractérise , l'Assimilation , la Croissance , la Reproduction


Un végétal , tout être vivant qui prend racine dans la terre . Généralement pourvu de chlorophylle, (de khlorôs, verdâtre ; phullun, feuille . Pigment vert naturel contenu dans les cellules des tissus végétaux ;ces macromolécules permettent la décomposition du gaz carbonique dont elles fixent le carbone et libèrent l'oxygène sous l'action de la lumière solaire ) il peut ainsi fabriquer, avec l'aide d'un rayonnement de la lumière visible et au moyen des substances minérales contenues dans l'air, dans l'eau et dans le sol , les substances chimiques dont ses différentes structures sont constituées .


Nous présenterons plus tard, en commentant l'ouvrage : Une Aurore de Pierre, d' Antoine Danchin, dont nous avons déjà parlé, quelques idées sur les interactions primitives possibles aux origines de la Vie sur Terre ; le monde minéral ayant servi d'interface et de catalyseur à la formation des premières "briques" des édifices du Monde Vivant , d'êtres organisés en vue de se reproduire ! , dans des conditions fondamentalement différentes de celles existantes de nos jours ,(absence d'oxygène dans l'atmosphère primitive de notre planète) . Ce dernier, le Monde Vivant , comme le précédent, le Monde Minéral , a toujours puisé dans le milieu environnant et a "évolué" en fonction des conditions physico-chimiques présentes ; cependant les caractéristiques ultimes qui différencient ces êtres vivants et les individualisent sont inconnues jusqu'à présent ! Ne pourraient- elles pas être une conséquence du phénomène initiateur qui aurait "surgi , émergé " à l'aube de ces temps immémoriaux, depuis que le monde est monde !


Bien à vous, Gerboise .



2 commentaires:

Rencontre de restaurant a dit…

"sublimation" (solidification de la vapeur d'eau directement, sans passer par l'eau à l'état liquide)
Ceci est malheureusement faux. La sublimation est le contraire : passage de l'état solide à l'état gazeux sans passer par l'état liquide. Ce que vous évoquez est la condensation solide.
Vous m'avez vanté les mérite de votre site en me remettant votre carte et les premières lignes du premier article que je lis contiennent une erreur aussi grossière (sans parler de nombreuses fautes d'orthographe). Soit je joue de malchance, soit vous promettez plus que votre site ne peut tenir. Je réserve mon jugement à une plus longue visite (me laissant le plaisir de lire plus d'articles).

Salutations,

Gerboise a dit…

L'erreur est corrigée.
Merci de l'avoir signalée, vous trouverez les explications dans le texte.
Je n'ai pas retrouvé les fautes d'orthographes que vous m'avez signalées.
Veuillez laisser un message, si vous le désirez, à Ermenonville.